[Focus / DIY] Raymond Hains

Certains artistes de l’exposition font preuve d’ingéniosité et réalisent leurs œuvres avec les moyens du bord. Nous vous proposons de les découvrir et d’expérimenter quelques-unes de leurs techniques.
Envoyez-nous vos créations !

Le papier et le rapport à l’imprimé rapprochent certains artistes de la collection du FRAC, d’auteurs de L’Association, notamment autour de l’effacement et de la disparition.

Dans les années 50, lors de déambulations dans Paris, Raymond Hains prélève sur les murs, des affiches lacérées qui seront décollées et déchirées avant d’être transférées sur une toile ou laissées sur leur support  métallique originel. Ces superpositions de textes et d’images créent des compositions abstraites que l’artiste s’approprie et témoignent de la mémoire d’une société par le prisme de la publicité et des slogans.

Raymond Hains, Tôle, collection FRAC Poitou-Charentes

À votre tour, jouez avec la superposition d’images ! Découpez des pages de magazines et collez-les sur un carton en les superposant. Une fois sèches, déchirez les différentes couches de façon aléatoire.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s